• Murdered Love

    Murdered Love

    Murdered Love

    Hola che tal ! Et OUI, un strip. Mais un sérieux. J'espère que le message s'est fait comprendre. Je tiens à préciser clairement que mes amis ne sont pas d'horribles personnes qui me veulent du mal, il y a surtout eu de l’incompréhension par rapport aux mots et aux sens des phrases qu'elles voulaient évoquer. D'où l'objectif de ce strip. Mefiez-vous et faites attention aux mots que vous utilisez dans certaines conversations, ceux-ci peuvent blessez les gens que vous aimez et je suppose que ce n'est pas ce que vous voulez.

    +__+


  • Commentaires

    2
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 22:11

    Mademoiselle Ariane << =W= Pour commencer je suis tellement heureuse de voir un commentaire d'une personne qui n'a jamais commenté auparavant, avec des minis pavés, qui aime les animes, asdf movie et d'autres truc *w* Voila, maintenant passant à une réponse plus adaptée !

     Je suis bien d'accord sur le fait qu'on en parle pas assez. Et oui c'est vraiment jamais quand il faut, de toute façon y a pas vraiment de bon moment, mais ils ont quand même le don de te parler quand t'es dans la pire humeur de la journée ! Je vous hais. Vraiment. 

    En fait cette amie s'est vraiment mal exprimé et comme j'étais dans une période ou j'avais vécu 4 " harcélement de rue " plus ou moins hard dans une semaine j'étais de très mauvaise humeur. Et ses mots mal interprété n'était pas forcément bien placé dans cette situation. C'est pour ca qu'est ce post. Il faut en parler et la dessus il faut être à l'écoute et vraiment évité de se ramener directement à soi, même si ca se comprend qu'on le vit, qu'il y a de quoi partager, ben la, juste un peu d'écoute et de compassion avant la comparaison ne font jamais de mal.

    1
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 21:16

    Ah, ENFIN je trouve quelqu'un qui parle de ça sur Eklablog. On ne parle pas assez de ces mecs qui t'abordent dans la rue. Moi ça m'arrive tout le temps. Et si jamais tu as le malheur d'ignorer les ardeurs de ces messieurs (volontairement ou pas, d'ailleurs, des fois t'étais juste carrément en train de penser à autre chose en marchant et t'as eu l'audace de ne pas remarquer ce pauvre bougre et son pénis en fleur, passe-moi l'expression), eh bien tu te fais EN PLUS insulter dès que tu n'es plus à leur hauteur. Ca m'a soulée. Ca. M'a. Soulée.

    C'est bien que tu en parles, vraiment. Trop peu de gens ont le courage de parler de ce qui leur arrive. Mais sincèrement, je ne comprends pas ce que ces gens fument pour pouvoir te répondre "te plains pas". Ca me dépasse, ce genre de réactions.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :